UATCI

ACCIDENT DE LA CIRCULATION À YAMOUSSOUKRO, LA RESPONSABILITÉ DES DIRIGEANTS EST ENGAGÉE

LEUR SOCIÉTÉ

Deux cars de transport ont fait une collusion frontale dans la matinée du 5 janvier 2023. Le bilan fait état de 14 morts et plus de 60 blessés dont plusieurs dans un état grave. L’un des chauffeurs, pour éviter les nombreux nids de poules de la chaussée, a pris la voie inverse et n’a pas pu éviter à temps le second qui venait en face.

Il a fallu près de 3 heures au secours pour évacuer toutes les victimes vers le CHR de Yamoussoukro et un centre hospitalier Catholique de la ville. Au CHR, après avoir franchi les jolis murs chatoyants, c’est la déconvenue. Les urgences n’ont que 3 lits et un seul chirurgien. Le manque de prise en charge rapide a contribué à alourdir le bilan.

Le ministre du transport a beau jeu de prendre des sanctions contre les compagnies de transport mises en cause, surtout en s’acharnant sur la plus faible. Mais l’état des routes et des urgences des hôpitaux sont aussi en cause dans le nombre croissant de victimes. D’ailleurs dans leur bilan de fin d’année, les sapeurs-pompiers ont eu à relever le fait que de plus en plus de personnes refusent d’être évacuées vers les urgences quand elles ont le choix. Ceci explique cela.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023   ?