UATCI

LE « DIALOGUE SOCIAL » : C’EST DU BLAGUER-TUER !

LEUR SOCIÉTÉ

Dans son discours de fin d’année, Alassane Ouattara a remercié « le secteur privé et les partenaires sociaux pour la préservation du dialogue social », qui signifie pour lui « la paix sociale » sans laquelle les riches ne peuvent pas vivre de leur rapine en toute tranquillité.

Les « partenaires sociaux » dont il parle, ce sont les organisations des « droits de l’homme » et autres ONG qui œuvrent toutes un peu dans le même sens. EIles sont là pour aider les bourgeois à maintenir et perpétuer cette société d’exploitation de l’homme pas l’homme.

On peut également compter parmi eux les dirigeants des grandes centrales syndicale dont certains vivent comme des bourgeois. Quant aux dirigeants des tout petits syndicats, souvent des anciens travailleurs eux-mêmes et partageant la même vie que la majorité des travailleurs, ils les aident au quotidien à faire valoir leurs « droits » auprès des patrons et de l’administration. Ils jouent en quelque sorte le rôle de petits avocats des travailleurs. Mais les avocats font aussi partie du système !

On a vu par exemple lors de cette grève des travailleurs de la zone industrielle de Yopougon, comment ces dirigeants des petits syndicats ont finalement vendu les travailleurs en lutte pour un bol d’attiéké et se sont comportés aussi misérablement que les dirigeants des grandes centrales syndicales. Alors, plutôt que de mettre leur sort entre les mains d’autrui, les travailleurs ont tout intérêt à s’organiser et à défendre leurs intérêts eux-mêmes, en ne comptant que sur eux-mêmes !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023   ?