UATCI

SIEM/EVIOSYS : DÉCORATION, UN ACTE BOURGEOIS POUR MASQUER L’EXPLOITATION DES TRAVAILLEURS !

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

Le vendredi 16 décembre, c’est le cadre luxueux de Golf Hôtel que les patrons de SIEM/EVIOSYS ont choisi pour tromper les travailleurs de l’exploitation qu’ils subissent en accrochant des médailles à leur cou.

Devant un parterre de représentants du pouvoir d’Allassane Ouattara, des bourgeois, des journalistes, etc. une vingtaine d’ouvriers ont été décorés de parure de fortune. 30 ans d’exploitation pour recevoir une « médaille d’or », 25 ans pour « l’argent » et 15 ans pour le « bronze ». En plus de ces objets inutiles, certains ont reçu une enveloppe de deux mois de salaire, d’autres un mois et demi, soit une somme de 120 000 F à 180 000 F. C’est une miette à côté des profits que les actionnaires de cette entreprise ramassent en exploitant les travailleurs.

Les parents et amis des bénéficiaires, ont souffert de la longue attente de 10 h à 14 h avant que la cérémonie commence enfin. Elle a pris fin à 16 h. Tenaillés par la faim et la soif, beaucoup sont repartis le ventre creux. L’un des bénéficiaires de décoration n’a pas eu sa langue dans sa poche pour le faire savoir au directeur d’EVYOSIS. Et pendant ce temps, on peut imaginer aisément que le coût de la location du lieu de la cérémonie, y compris la collation, est sans doute plus élevé que l’ensemble des dépenses occasionnées pour l’achat des médailles et pour le versement des primes aux bénéficiaires.

Cette mascarade présentée aux yeux des ouvriers fait ressortir en fait la joie du patronat sur le profit engrangé sur le dos des travailleurs. Sinon, si reconnaissance devrait être célébrée, les travailleurs recevraient une maison de quatre pièces, une pension de retraite équivalant au coût de la vie, etc.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023   ?