UATCI
LEUR SOCIÉTÉ

IMMIGRATION CLANDESTINE DES IVOIRIENS VERS L’EUROPE : UN PHÉNOMÈNE LIÉ À LA MONTÉE DU CHÔMAGE ET DE LA MISÈRE !

La Côte d’Ivoire est devenue un haut lieu de départ des candidats à la migration clandestine vers l’Europe. Selon les chiffres officiels de l’Union Européenne, un pic a été atteint au mois de septembre 2023 avec plus de 14 000 demandeurs d’asile ivoiriens. Selon ces chiffres, la Côte d’Ivoire est le deuxième pays de demandeurs d’asile vers l’Europe après la Guinée.

Ces chiffres mettent à mal les autorités ivoiriennes qui voudraient bien faire croire que tout va pour le mieux pour les travailleurs et les populations pauvres dans ce pays. Face à cette situation, elles voudraient rétablir les visas avec la Tunisie et le Maroc, mais ce n’est certainement pas ce genre de disposition qui pourra arrêter le flux de migration vers les pays riches.

C’est surtout la misère et le manque de perspective qui poussent toujours plus de personnes à tenter leur chance ailleurs en bravant le désert, la mer, les murs et les barbelés. Et tant qu’on ne mettra pas fin à ces causes-là, il y aura toujours des candidats pour partir, quels qu’en soient les risques encourus.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe pouvoir aux travailleurs (format texte) - Côte (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023 RSSN°298 du 14 octobre 2023   ?