UATCI

LA GROGNE DES CONTRACTUELS DE LA SANTÉ

Des agents contractuels de la Santé ont réclamé récemment à l’État l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Au nombre de leurs revendications on peut citer entre autres l’application du smig, (car jusqu’à présent, leur salaire oscille entre 15000 et 25000 f Cfa), le règlement des arriérés de salaire, la prise en charge médicale, la déclaration à la CNPS, etc.

Voici un gouvernement qui est incapable de faire appliquer ses propres lois dans ses services lorsqu’il s’agit d’aller, ne serait-ce qu’un tout petit peu, dans le sens des travailleurs. Il ne se gêne pas pour faire travailler ses agents contractuels dans des mauvaises conditions et de les payer largement en dessous du smig qu’il a lui-même décidé.

On comprend alors pourquoi les patrons n’ont rien à craindre de ceux qui dirigent le pouvoir dans ce pays. Tous, ils se comportent de la même manière vis-à-vis des travailleurs.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2014 RSSNuméro 203 du 29 Août 2014   ?