UATCI

SORTIR L’ARGENT DE POULET C’EST PROBLÈME !

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

Si manger un poulet est devenu un fait banal pour certaines personnes, cela n’est pas le cas pour tout le monde et surtout pour certains travailleurs. C’est le cas de cet ouvrier de SCODI, une usine de fabrication de boites de conserve.

En effet, les ouvriers de cette entreprise n’ont pas perçu leur salaire de fin du mois de décembre. Pour apporter un peu de gaité à sa famille, l’ouvrier a dû s’endetter auprès d’un fermier qui a accepté de lui faire crédit d’un poulet de 2.000 francs.

Le cas de cet ouvrier n’est qu’une illustration des difficultés des familles ouvrières à joindre les deux bouts. Ils triment à enrichir les patrons sans pouvoir se nourrir correctement.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2015 RSSNuméro 207 du 4 Janvier 2015   ?