UATCI

N’AYANT AUCUNE RÉPONSE AUX REVENDICATIONS DES HANDICAPÉS, LE GOUVERNEMENT USE DE LA VIOLENCE

Le 23 décembre, la coordination des handicapés a organisé une marche pour réclamer l’application du recrutement dérogatoire des personnes vivant en situation d’handicapé dans la Fonction Publique.

Ce jour-là, ils ont trouvé la police en face d’eux. Elle les a chargés sans ménagement. On dénombre 53 blessés, 5 manifestants arrêtés, 5 fauteuils roulants endommagés et de nombreuses cannes de handicapés physiques ou d’aveugles arrachées.

C’est une violence ignoble qui montre bien que ce gouvernement qui veut faire croire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes dans ce pays n’est pas prêt à tolérer une manifestation de colère sur la voie publique de peur que cela en entraîne d’autres comme une contagion !

Si pour des handicapés, la police n’a pas hésité à frapper, quand ça sera leur tour, les ouvriers n’ont qu’à bien se préparer.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2015 RSSNuméro 207 du 4 Janvier 2015   ?