UATCI

TROUBLE À L’ORDRE PUBLIC ?

Deux membres du Syneplaci (Syndicat national des enseignants du privé laïc de Côte d’ivoire) ont été arrêtés la semaine dernière à Yopougon. Le même jour, des grévistes qui manifestaient à Abobo ont aussi été dispersés par les forces de l’ordre pour « trouble à l’ordre public ».

Leur seul tort, est d’exiger le paiement des nouveaux salaires dus aux enseignants du privé ; l’application du nouveau Smig aux personnels non enseignants ; le paiement des heures supplémentaires, etc.

En somme, ces enseignants et le personnel travaillant dans les établissements scolaires privés ne demandent que leur dû. Mais c’est déjà trop pour ce gouvernement trop préoccupé à servir la soupe aux riches !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2015 RSSNuméro 208 du 7 Février 2015   ?