UATCI

MORTES POUR ÊTRE ALLÉES CHERCHER DE L’EAU POTABLE

Deux sœurs parties chercher de l’eau ont été écrasées par un camion. Elles habitaient le quartier GESCO où le problème d’eau est récurrent. Les robinets de la SODECI sont souvent à sec pendant des jours. Les populations sont dans ce quartier obligées souvent d’aller très loin pour avoir de l’eau potable ou de se servir dans des puits à l’orée de la forêt. Ces deux dames ont dû traverser l’autoroute pour avoir de l’eau potable. C’est à leur retour qu’elles se sont fait faucher. Depuis c’est la peur ! Les gens du quartier n’osent pas traverser.

Le problème d’eau n’est pas propre à ce seul quartier. A Abobo, certains quartiers n’ont plus d’eau depuis novembre. À Adjouffou, dans d’autres quartiers d’Abidjan et plus encore à l’intérieur du pays, l’eau n’est pas régulière dans les robinets. Quand on imagine qu’aujourd’hui la société a les moyens d’offrir de l’eau potable à tous et que certains meurent d’être allés en chercher, ou sont malades d’utiliser de l’eau souillée, cela montre à quel point cette société est injuste !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2015 RSSNuméro 208 du 7 Février 2015   ?