UATCI
Accueil du site > Le journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire > Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2014 > Numéro 206 du 22 Novembre 2014 > Numéro 206 du 22 Novembre 2014

Numéro 206 du 22 Novembre 2014

Articles de cette rubrique


LES MUTINS SONT INVITÉS À LA PRÉSIDENCE, LES OUVRIERS DU BÂTIMENT À LA MORGUE ! (Numéro 206 du 22 Novembre 2014)

ÉDITORIAL
ÉDITORIAL : LES MUTINS SONT INVITÉS À LA PRÉSIDENCE, LES OUVRIERS DU BÂTIMENT À LA MORGUE ! La rapidité avec la quelle le gouvernement a réagi devant un début de mutinerie au sein de l’armée et sa manière de répondre favorablement aux revendications des mutins illustre sa peur de perdre le contrôle de son (...)


LE POUVOIR FACE UNE MUTINERIE DE SOLDATS (Numéro 206 du 22 Novembre 2014)

Une mutinerie de soldats a éclaté le 18 novembre. Ce jours-là, les mutins ont pris le contrôle des grandes villes telles que Korhogo, Katiola, Bouaké, et mis la panique dans la ville d’Abidjan, défiant ainsi le pouvoir public par les armes. Dans plusieurs villes, les principales artères ont été (...)


À QUAND LA RÉSOLUTION DU PROBLÈME D’EAU ? (Numéro 206 du 22 Novembre 2014)

À Abobo, commune la plus peuplée et aussi la plus pauvre de la ville d’Abidjan, il y un problème endémique d’eau et cela dure depuis des années. Mais ces deux dernières semaines le problème semble s’être aggravé. Les robinets ne fournissent plus d’eau dans nombre de quartiers de la commune. En temps (...)


ÉVACUACUATION SANITAIRE D’UN VALET (Numéro 206 du 22 Novembre 2014)

Le DG de Fraternité Matin, Venance Konan est rentré en début du mois de novembre de France où il avait été évacué d’urgence par le président Ouattara pour être soigné. Entre gens du même monde, ils cultivent la solidarité entre eux. Venance Konan a mis sa plume au service des intérêts de Ouattara. Ce (...)


LES ÉLÈVES AFFECTÉS DANS LES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS SE RÉVOLTENT (Numéro 206 du 22 Novembre 2014)

Le 18 novembre, les élèves affectés par l’État dans les établissements privés de la commune d’Abobo ont sillonné les lycées et collèges publics pour empêcher leurs camarades de suivre les cours et les faire sortir des salles de classe. Leur colère s’explique par le fait qu’ils soient, depuis plus de deux (...)


INTERDICTION DES SACHETS PLASTIQUES : LES FORCES DE RÉPRESSION NE S’EN PRENNENT QU’AUX PAUVRES (Numéro 206 du 22 Novembre 2014)

Depuis quelques temps, une opération a été lancée par le gouvernement pour soi-disant mettre fin à l’utilisation de sachets plastiques. Mais plutôt que de s’en prendre aux gros industriels et aux grossistes qui inondent les marchés de ces sachets, ils préfèrent s’en prendre, comme c’est leur habitude, (...)


COUPURES INTEMPESTIVES D’ÉLECTRICITÉ À PK 18 UNICAFÉ :Y EN A MARRE ! (Numéro 206 du 22 Novembre 2014)

Cela fait quatre jours de suite que le quartier PK18 Unicafé subit des coupures d’électricité tous les soirs. C’est une situation désagréable que vivent les populations de ce quartier populaire. Sans compter tous les problèmes d’insécurité que cela peut générer. Mais cela ne semble pas émouvoir les (...)


LES TRAVAILLEURS N’ONT PAS À FAIRE LES FRAIS DE L’INTERDICTION DES SACHETS PLASTIQUES ! (Numéro 206 du 22 Novembre 2014)

LES TRAVAILLEURS N’ONT PAS À FAIRE LES FRAIS DE L’INTERDICTION DES SACHETS PLASTIQUES ! Avec l’entrée en vigueur de la mesure gouvernementale d’interdiction des sachets, nombreux sont les travailleurs qui se sont retrouvés sur le carreau. C’est le cas à Zenith, à Ifamci, à Interpac, ainsi que dans (...)


LES OUVRIERS DU PONT DE JACQUEVILLE RAPPELLENT LEUR DIRECTION À L’ORDRE (Numéro 206 du 22 Novembre 2014)

Les travailleurs ont repris la lutte le 14 novembre en faisant un débrayage pour montrer qu’ils ne sont pas contents de la lenteur des négociations. Il y a de cela plus de trois mois que les travailleurs de ce chantier ont engagé des négociations pour des améliorations de salaires et autres (...)


BURKINA FASO : LE DICTATEUR EST TOMBÉ MAIS UNE NOUVELLE DICTATURE MILITARO CIVILE ASSURE LA TRANSITION (Numéro 206 du 22 Novembre 2014)

BURKINA FASO
Le 31 octobre dernier une insurrection populaire a balayé le régime de Blaise Compaoré. Ce dernier a été évacué par ses militaires et aussi par l’Armée française vers la Côte d’Ivoire avant de trouver un refuge doré à Casablanca au Maroc. Après avoir passé 27 ans à la tête de l’État, il voulait briguer un (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2014 RSSNuméro 206 du 22 Novembre 2014   ?