UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2017 > Numéro 438 du 23 Octobre 2017 > Numéro 438 du 23 Octobre 2017

Numéro 438 du 23 Octobre 2017

Articles de cette rubrique


ÉDITORIAL

LES HÔPITAUX PUBLICS MALADES DE L’INCURIE DE L’ÉTAT (Numéro 438 du 23 Octobre 2017)

SÉNÉGAL
Les conditions dans lesquelles Aïcha, une jeune fille âgée de 12 ans, est morte le 12 Octobre à l’hôpital de Pikine (banlieue populaire proche de Dakar), ont fortement ému et révolté bon nombre de personnes, dont des mères de famille et pas seulement à Pikine. Il y a en effet de quoi être révolté quand (...)


DES PARENTS DE VICTIMES ATTENDENT TOUJOURS QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE 15 ANS APRÈS LE NAUFRAGE DU JOOLA (Numéro 438 du 23 Octobre 2017)

SÉNÉGAL
Le 26 Septembre 2002, le Joola assurant la navette entre Dakar et Ziguinchor, chavirait au large des côtes sénégalaises avec plus de 2000 passagers à bord. Le gouvernement sénégalais a reconnu officiellement 1864 morts mais selon les associations des parents de victimes, il y a eu plus de 2000 noyés. (...)


DES HABITANTS DE DAKAR DÉLOGÉS MANIFESTENT LEUR COLÈRE (Numéro 438 du 23 Octobre 2017)

SÉNÉGAL
Le gouvernement sénégalais a décidé de chasser plusieurs dizaines de milliers d’habitants installés le long du tracé du futur Train Express Régional (TER) qui reliera en 2019 le centre-ville de Dakar à Diamniadio (36 km). Mais les habitants dont les maisons se trouvent sur le tracé ne sont pas contents (...)


QUAND IBK SE LANCE DES FLEURS . . . (Numéro 438 du 23 Octobre 2017)

MALI
Après trois années d’absence totale de représentant de l’administration malienne à Kidal, le gouvernement malien a célébré en grande pompe l’arrivée de son gouverneur dans cette ville sous contrôle de la rébellion touareg. IBK a présenté cet événement comme sa victoire mais il a oublié de dire que sans la (...)


APRÈS LES MASSACRES DE 2000, 2005 ET 2010, NE NOUS LAISSONS PAS TROMPER POUR 2020 ! (Numéro 438 du 23 Octobre 2017)

CÔTE D’IVOIRE
À l’approche des élections présidentielles de 2020, le petit monde des dirigeants politiques commence déjà à s’exciter, à se bousculer et à aiguiser ses lames pour se mettre en meilleure position par rapport à un éventuel rival. C’est ainsi que la petite guéguerre qui oppose Soro Guillaume à Ouattara s’est (...)


CONFLIT FONCIER À L’OUEST : ENCORE DES AFFRONTEMENTS (Numéro 438 du 23 Octobre 2017)

CÔTE D’IVOIRE
Depuis début septembre 2017, un nouveau conflit foncier a éclaté dans la région forestière de l’Ouest. Des jeunes Wê ont envahi la forêt classée de Goin-Débé pour chasser les « clandestins » en majorité des Baoulé qui y avaient installé leurs plantations. Ceux-ci, refugiés dans un premier temps en ville, vont (...)


CARTES DE SÉJOUR : RETOUR AUX RACKETS ET AUX EXACTIONS POLICIÈRES ? (Numéro 438 du 23 Octobre 2017)

CÔTE D’IVOIRE
Les non ivoiriens, natifs des pays hors CEDEAO seront de nouveau soumis à des titres de séjour. Cette carte fournie par l’ONI (Office national de l’identification) coûtera 300.000 F par personne. Près d’un million et demi de personnes sont concernées. D’après un communiqué du gouvernement, tous ont (...)


UNE PETITE VICTOIRE POUR LES TRAVAILLEURS D’UNE ENTREPRISE (Numéro 438 du 23 Octobre 2017)

CÔTE D’IVOIRE
Yu Yuan est une petite scierie située dans la zone industrielle de Yopougon. Comme la plupart des entreprises de cette zone, elle ne respecte pas les normes minimum des conditions de travail. Pour se faire entendre et se faire respecter, les travailleurs ont depuis près d’un an commencé à (...)


CACAO : LES PAYSANS SE FONT VOLER PAR LES TRUSTS ET PAR LE GOUVERNEMENT (Numéro 438 du 23 Octobre 2017)

CÔTE D’IVOIRE
Au début du mois d’octobre, le gouvernement a fixé le prix d’achat du cacao aux paysans à 700 F le kg pour la petite traite qui vient de commencer. Cela n’enchante point les paysans qui voient ainsi leur source de revenu encore fondre. Dans les pays voisins tel que le Ghana, le cacao bord-champ est (...)


IDRISS DEBY N’EST PAS EN ODEUR DE SAINTETÉ AVEC DONALD TRUMP (Numéro 438 du 23 Octobre 2017)

TCHAD
Le Tchad vient de rejoindre la liste noire des "États voyous" visés par le décret anti-immigration du président Donald Trump. Ce décret a été dévoilé le 24 septembre dernier. Huit pays au total : l’Iran, la Libye, la Syrie, la Somalie, le Yémen, le Venezuela, la Corée du Nord et le Tchad sont accusés par (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2017 RSSNuméro 438 du 23 Octobre 2017   ?