UATCI
Accueil du site > Le journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire > Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2018 > Numéro 243 du 05 Mai 2018 > Numéro 243 du 05 Mai 2018

Numéro 243 du 05 Mai 2018

Articles de cette rubrique


PATRONAT, GOUVERNEMENT ET SYNDICATS, MAIN DANS LA MAIN POUR MAINTENIR LES TRAVAILLEURS DANS LE TROU ! (Numéro 243 du 05 Mai 2018)

ÉDITORIAL
Comme tous les ans, lors du 1er mai, les dirigeants des principales centrales syndicales sont allés faire la courbette devant le pouvoir en place. En contrepartie, Ouattara leur a renouvelé son appui financier d’un montant total de 800 millions de francs, à partager entre les cinq centrales (...)


« QUE FAIRE CONTRE LA MONTÉE DE LA MISÈRE ET DE LA PAUVRETÉ ? » (Numéro 243 du 05 Mai 2018)

C’est le thème du débat qui a précédé l’allocution lors de notre fête annuelle. De nombreuses questions ont été posées à cette occasion ; nous en résumons ici quelques-unes, ainsi que les réponses qui ont été données par les animateurs : Questions et interventions des invités : Est-il possible de changer (...)


KEY CONTRACTING : APRÈS 4 JOURS DE GRÈVE, LA LUTTE CONTINUE (Numéro 243 du 05 Mai 2018)

Key Contracting est une entreprise turque dans le secteur du bâtiment. Elle a plusieurs chantiers à travers la ville d’Abidjan et aussi à l’intérieur du pays. Elle emploie environ une centaine des travailleurs. Mais comme toutes les autres entreprises qui exercent dans ce secteur, elle paie ses (...)


LA NÉCESSITÉ D’UNE ACTION COMMUNE DES TRAVAILLEURS POUR FAIRE RECULER LE PATRONAT (Numéro 243 du 05 Mai 2018)

Les travailleurs de Polymousse, une entreprise de fabrication de matelas située à la zone industrielle de Yopougon ont fait grève récemment. ils réclamaient entre autres, une hausse de leur salaire à 4 000 F par jour au lieu des 3 000 F qu’ils perçoivent actuellement, l’embauche de ceux qui ont au (...)


LUTTE CONTRE LA FUITE DU CAFÉ – CACAO – ANACARDE : POUR PROTÉGER LES INTÉRÊTS DES RICHES NÉGOCIANTS. (Numéro 243 du 05 Mai 2018)

LEUR SOCIÉTÉ
Le gouvernement a annoncé « une peine de 10 ans de prison et une amende pouvant atteindre 50 millions de Francs CFA » pour tout paysan qui sera pris en train d’aller vendre le fruit de son travail dans un pays frontalier. Cette mesure concerne des produits agricoles comme le café, le cacao, le (...)


CE N’EST PAS LA PLUIE QUI TUE, C’EST L’INCURIE ET L’IRRESPONSABILITÉ DES AUTORITÉS POLITIQUES (Numéro 243 du 05 Mai 2018)

Cette année la saison des pluies sera encore plus abondante que l’année précédente selon les prévisions annoncées. Déjà en 2017, tout comme les autres années passées, les inondations et éboulements de terrains avaient causé des pertes en vies humaine ainsi que des dégâts matériels. C’est surtout Abidjan (...)


PÉNURIE D’EAU POTABLE : RAS-LE-BOL ! (Numéro 243 du 05 Mai 2018)

La pénurie d’eau potable est chronique dans certains quartiers d’Abidjan et nombre de localités du pays. Jusque-là dans les villes, c’est l’accès aux réseaux d’eaux courantes qui posait problème étant donné que les frais que cela génèrent ne sont pas à la portée de tous. La nouveauté ces jours-ci, c’est (...)


LE MILLIARDAIRE BOLLORÉ MIS EN EXAMEN DANS UNE AFFAIRE DE CORRUPTION (Numéro 243 du 05 Mai 2018)

FRANCE
Le 25 avril, l’homme d’affaires Vincent Bolloré a été mis en examen puis gardé à vue pendant deux jours dans les locaux de la brigade anti-corruption du tribunal de Nanterre en France. Il est soupçonné d’avoir financé les campagnes électorales de Faure Gnassingbé du Togo et d’Alpha Condé de Guinée pour (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2018 RSSNuméro 243 du 05 Mai 2018   ?