UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2018 > Numéro du 02 Septembre 2018 > Numéro du 02 Septembre 2018

Numéro du 02 Septembre 2018

Articles de cette rubrique


Éditorial

ÇA SE BOUSCULE DANS LA PETITE MARE AUX CROCODILES ! (Numéro du 02 Septembre 2018)

CÔTE D’IVOIRE
Les crocodiles, petits et grands commencent à se positionner en vue des échéances électorales qui se profilent à l’horizon. Plus près de nous, il y a les élections régionales et municipales. Suivront en 2020, celles des présidentielles. Ouattara, dans son actuelle position dominante, tente de phagocyter (...)


LA « CROISSANCE ÉCONOMIQUE », C’EST POUR LES RICHES ! (Numéro du 02 Septembre 2018)

CÔTE D’IVOIRE
02 La publication récente d’un rapport de l’Union Européenne sur la Côte d’ivoire a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Il est dit par exemple que « La côte d’ivoire affiche l’image rassurante d’une stabilité retrouvée portée par des taux de croissance élevés (8% en moyenne depuis 2011) mais les (...)


DÉLIMITATION DES VILLAGES : L’APPÂT DU GAIN MOTIVE L’ÉTAT (Numéro du 02 Septembre 2018)

CÔTE D’IVOIRE
La toute nouvelle Agence Foncière Rurale (AFOR) est en train de faire une formation à des membres de comités villageois de gestion foncière rurale, des chefs traditionnels et des fonctionnaires de l’État. Cette nouvelle agence, selon son directeur général, a pour but de propager et de permettre (...)


TRAVAILLEURS EN LUTTE DANS LA MINE D’OR DE TONGON ! (Numéro du 02 Septembre 2018)

CÔTE D’IVOIRE
Les travailleurs de la mine d’or de Tongon, située dans l’extrême nord de la Côte d’Ivoire ont fait récemment une grève de plus de deux semaine. Ils réclament l’équivalent de 7 mois de salaires correspondant aux primes de production qui leur ont été amputées depuis plusieurs années. En effet, pour flouer (...)


QUE FONT LES AUTORITÉS POUR FAIRE FACE À L’INSALUBRITÉ QUI S’AGGRAVE DANS LES QUARTIERS POPULAIRES ? (Numéro du 02 Septembre 2018)

Côte d’Ivoire
Depuis plusieurs années les quartiers populaires sont confrontés à de réels problèmes d’insalubrité. On ne peut pas faire 100 m sans voir des dépôts d’ordures ou des flaques d’eaux usées qui coulent partout dans les rues. Les communes telles que Abobo, Adjamé, illustrent de manière flagrante ce phénomène : (...)


QUE FONT LES AUTORITÉS POUR FAIRE FACE À L’INSALUBRITÉ QUI S’AGGRAVE DANS LES QUARTIERS POPULAIRES ? (Numéro du 02 Septembre 2018)

CÔTE D’IVOIRE
Depuis plusieurs années les quartiers populaires sont confrontés à de réels problèmes d’insalubrité. On ne peut pas faire 100 m sans voir des dépôts d’ordures ou des flaques d’eaux usées qui coulent partout dans les rues. Les communes telles que Abobo, Adjamé, illustrent de manière flagrante ce phénomène : (...)


PÉNURIE DE GAZ : BONNE AFFAIRE POUR LES CAPITALISTES, SOUFFRANCE POUR LA POPULATION (Numéro du 02 Septembre 2018)

LEUR SOCIÉTÉ
Actuellement, la pénurie de gaz dans toute la ville d’Abidjan et même à l’intérieur du pays est un problème épineux pour de nombreuses familles de condition modeste. Mais c’est en même temps une aubaine pour certains fournisseurs, notamment les plus gros car lorsqu’il y a une pénurie ils font monter les (...)


ABIDJAN : SÉCURITÉ OU RACKET ? (Numéro du 02 Septembre 2018)

CÔTE D’IVOIRE
Sous prétexte de contrôle d’identité, très tôt le matin, les corps-habillés patrouillent dans la rue pour arrêter les personnes. Mais à la grande surprise de tous, ceux qui sont interpellés sont tout simplement les pauvres travailleurs allant chercher de quoi survivre. Malheur à ceux qui n’ont pas de (...)


AU MALI COMME AILLEURS, LE VÉRITABLE CHANGEMENT NE PEUT PAS SORTIR DES URNES MAIS DE LA LUTTE DES EXPLOITÉS (Numéro du 02 Septembre 2018)

MALI
Dès la proclamation officielle du résultat du deuxième tour de l’élection présidentielle, (donnant 67,17% des voix à l’actuel président Ibrahim Boubacar Keïta contre 32,83% à son rival Soumaïla Cissé auquel les principaux candidats éliminés lors du premier tour ont apporté leur soutien), une coalition des (...)


LES PRÉSIDENTS CHANGENT, LA FOLIE DES GRANDEURS DEMEURE (Numéro du 02 Septembre 2018)

SÉNÉGAL
Une fois de plus, la pluie a fait des victimes et des dégâts matériels à Dakar et dans ses proches banlieues. Il a suffi d’une pluie, durant la nuit du 28 juillet, pour que de nombreux quartiers soient inondés car ils ne sont pas pourvus de système d’évacuation des eaux de ruissellement ou bien parce (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2018 RSSNuméro du 02 Septembre 2018   ?