UATCI
Accueil du site > Le journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire > Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2018 > Numéro 249 du 24 Novembre 2018 > Numéro 249 du 24 Novembre 2018

Numéro 249 du 24 Novembre 2018

Articles de cette rubrique


APRÈS LES AGENTS DE LA SANTÉ, CE SONT LES ENSEIGNANTS QUI EXPRIMENT LEUR JUSTE COLÈRE CONTRE L’ÉTAT-EMPLOYEUR (Numéro 249 du 24 Novembre 2018)

ÉDITORIAL
Après les agents de la santé qui ont arrêté de travailler durant une semaine (du 05 au 10 novembre), ce sont les enseignants du primaire et du secondaire qui se sont mis en grève à partir du 21 novembre. Les revendications tournent autour des mêmes questions : celles du relèvement des salaires, le (...)


DARLING : LES TRAVAILLEURS DÉNONCENT UNE EXPLOITATION SANS LIMITE (Numéro 249 du 24 Novembre 2018)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
Darling est une entreprise de fabrication de mèches de cheveux artificielles située à la zone industrielle de Yopougon. Dans cette usine, les conditions de travail sont exécrables. Voici le témoignage d’un travailleur : « Nous travaillons à Darling dans de mauvaises conditions. Nous sommes sujets à (...)


SIPROCHIM : RETOUR À L’ENVOYEUR (Numéro 249 du 24 Novembre 2018)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
Les travailleurs de Siprochim ont marqué récemment un coup de colère contre les salaires payés au rabais. Cette entreprise est basée dans la zone industrielle de Yopougon et fabrique des produits chimiques à usage domestique tels que de l’eau de javel, les poudres à laver et autres produits détergents (...)


NUTRI : LES TRAVAILLEURS REFUSENT LE JEU DE DUPE (Numéro 249 du 24 Novembre 2018)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
Depuis un certain temps, les travailleurs journaliers de Nutri, une entreprise de la zone industrielle de Yopougon, fabriquant des produits alimentaires, s’organisent pour réclamer des embauches, des augmentations de salaire et la déclaration à la CNPS. En effet, nombreux sont les travailleurs qui (...)


COPACI : L’UNION DES TRAVAILLEURS PERMET D’ARRACHER QUELQUES CONCESSIONS AU PATRON (Numéro 249 du 24 Novembre 2018)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
Copaci est une entreprise de cosmétique située à la zone industrielle de Yopougon. Les salaires sont payés au rabais. La sécurité au travail laisse à désirer. Il n’y a pas d’assurance maladie. De plus, les travailleurs doivent faire face au mépris constant des chefs. Les travailleurs ont compris que (...)


UN OUVRIER TUÉ SUR UN CHANTIER AU PORT : LE MÉPRIS DES PATRONS DE CIM IVOIRE (Numéro 249 du 24 Novembre 2018)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
Le lundi 12 novembre, un jeune ouvrier qui travaillait sur le chantier de construction de la nouvelle cimenterie, Cim Ivoire situé au port autonome d’Abidjan, a eu un accident mortel. Il avait en charge la mise en place des échafaudages métalliques autour du bâtiment en construction. C’est en (...)


LE POISON DE L’ETHNISME FAIT DES MORTS À ZOUAN-HOUNIEN (Numéro 249 du 24 Novembre 2018)

LEUR SOCIÉTÉ
La localité de Zouan-Hounien, dans l’ouest montagneux de la Côte d’Ivoire, a été le théâtre de violence entre Malinké et Yacouba, dans la journée du mercredi 21 novembre 2018. Le weekend de la semaine précédente, un élève d’ethnie Yacouba serait mort des suites d’une bastonnade infligée par des jeunes (...)


PAROLES DE … MINISTRE (Numéro 249 du 24 Novembre 2018)

LEUR SOCIÉTÉ
Abobo-Bokabo, un bas quartier d’Abobo, était impraticable au début du mois de novembre suite aux inondations provoquées par de fortes pluies. Autant dire que c’est le lot quotidien des habitants de ce quartier, où les véhicules passent seulement à de rares endroits, où même les piétons peinent à (...)


LA SANTÉ DES PAUVRES N’EST PAS LEUR AFFAIRE ! (Numéro 249 du 24 Novembre 2018)

LEUR SOCIÉTÉ
Lors d’une conférence sur le « financement mondial » qui s’est tenue à Oslo, en Norvège, et à laquelle il a participé, le Premier ministre a prétendu que son gouvernement s’engage à augmenter l’argent alloué aux hôpitaux publics de 15% tous les ans. En tout cas, ce n’est pas ce que nous constatons ici. La (...)


QUAND CES GENS-LA PARLENT D’URBANISME ET DE RESTRUCTURATION DES QUARTIERS PAUVRES … (Numéro 249 du 24 Novembre 2018)

LEUR SOCIÉTÉ
Lors d’une conférence de presse, le ministre Bruno Koné a dit que la ville d’Abidjan compte à elle seule « 100 quartiers précaires ». « Un plan de restructuration va débuter » selon lui pour « offrir des cadres de vie acceptables aux populations ». Dans un premier temps, 5 quartiers seront parait-il (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2018 RSSNuméro 249 du 24 Novembre 2018   ?