UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2019 > Numéros de l’année 2019

Numéros de l’année 2019

Articles de cette rubrique


Éditorial

UNE CRISE POLITIQUE AU SOMMET DU POUVOIR QUI EN CACHE PEUT-ÊTRE UNE AUTRE PLUS PROFONDE (Numéro 455 du 29 avril 2019)

MALI
En poste depuis 16 mois, le premier ministre malien, Soumeylou Boubèye Maïga, a été contraint de présenter sa démission le 18 avril dernier. Même les députés de son propre camp ont voté pour son renvoi. Il a été remplacé par son ministre de l’Economie et des Finances, Boubou Cissé. Ce qui a précipité sa (...)


Éditorial

UNE TRAGÉDIE QUI ÉTAIT PRÉVISIBLE (Numéro 454 du 01 Avril 2019)

MALI
Le village peul d’Ogussagou, dans le centre du Mali, a été le théâtre d’un bain de sang d’une violence inouïe le 23 mars dernier. Le bilan provisoire fait état d’au moins 160 morts dont de nombreuses femmes et enfants et des centaines de blessés. Cette barbarie serait l’œuvre d’une milice d’autodéfense (...)


Éditorial

MACKY SALL EST RÉÉLU POUR CINQ ANS MAIS LE SORT DES EXPLOITÉS NE DÉPEND PAS DU RÉSULTAT DES URNE (Numéro 453 du 03 Mars 2019)

Sénégal
Selon les résultats officiels du premier tour de l’élection présidentielle, Macky Sall est réélu avec plus de 58% de voix alors que ses deux principaux rivaux, Idrissa Seck et Ousmane Sonko ont obtenu respectivement environ 20% et 15%. Tous deux ont contesté la légitimité de la victoire du candidat (...)


ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE : AUCUN CANDIDAT NE REPRÉSENTE LES INTÉRÊTS DES TRAVAILLEURS (Numéro 452 du 03 Février 2019)

ÉDITORIAL
Le premier tour de l’élection présidentielle au Sénégal est prévu pour le 24 février. Il y aura au total cinq candidats en compétition, dont le président sortant Macky Sall. Selon les commentateurs, ce dernier a un boulevard devant lui, d’autant plus que les deux principaux rivaux qui auraient pu le (...)


Éditorial

FAISONS DE 2019 UNE ANNÉE DE LUTTES ET DE GRÈVES POUR EXIGER NOTRE DROIT À UNE VIE DÉCENTE ! (Numéros de l’année 2019)

CÔTE D’IVOIRE
Lors de son allocution traditionnelle du 31 décembre, Ouattara a fait l’éloge du « Programme social » qu’il prétend vouloir mettre en œuvre pour 2019. Si on le croit, il y aura de l’eau potable et de l’électricité dans chaque maison, des écoles partout avec des enseignants et du matériel scolaire en grande (...)


VERS LA SUPPRESSION DU POSTE DE PREMIER MINISTRE ? (Numéro 455 du 29 avril 2019)

SÉNÉGAL
Le président sénégalais fraîchement réélu veut supprimer le poste de Premier ministre dans le but dit-il, d’apporter « plus d’efficacité » dans la gestion du pouvoir. Cela passera par une réforme de la constitution, dans laquelle il va introduire d’autres prérogatives pour renforcer son pouvoir personnel, (...)


L’ÉTAT-PATRON, COMME LES CAPITALISTES NE CONNAIT QUE LE LANGAGE DE LA FORCE (Numéro 454 du 01 Avril 2019)

CÔTE D’IVOIRE
Après deux mois de grève, les enseignants des écoles publiques ont repris le travail sans avoir obtenu quelque chose de concret de la part du gouvernement. Ils revendiquaient des augmentations de salaire et de la prime de logement, le payement des heures supplémentaires ainsi que l’amélioration de (...)


60 ANS APRÈS, LE PONT EST ENFIN RÉALISÉ ! (Numéro 453 du 03 Mars 2019)

Sénégal-Gambie
C’est avec un grand soulagement que les populations ont accueilli l’ouverture du pont « transgambien » le 21 janvier dernier. Depuis les années 1960 les populations réclament la construction de ce pont afin de pouvoir relier la Casamance à la capitale sénégalaise par la route sans être obligées de (...)


MACKY SALL INAUGURE … LA POPULATION PAYE LA FACTURE ! (Numéro 452 du 03 Février 2019)

SÉNÉGAL
Ces dernières semaines, à l’approche du premier tour de l’élection présidentielle, Macky Sall a multiplié les cérémonies d’inauguration pour attirer les caméras et les micros sur sa candidature à sa propre succession. Un jour c’est une école de formation professionnelle, le lendemain c’est une portion de (...)


IBRAHIM BOUBACAR KEITA À PLAT VENTRE DEVANT LE MOUVEMENT FONDAMENTALISTE MUSULMAN (Numéros de l’année 2019)

MALI
Le ministère de l’Éducation Nationale du Mali voulait introduire dans les écoles publiques quelques notions d’éducation sexuelle mais face au tollé des imams du Haut Conseil Islamique du Mali (le HCIM), le Premier ministre a fait marche-arrière et a retiré le projet sans même avoir livré une petite (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2019   ?