UATCI
Accueil du site > Le journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire > Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2019 > N°255 du 03 juin 2019 > N°255 du 03 juin 2019

N°255 du 03 juin 2019

Articles de cette rubrique


NON À L’ETHNISME, À LA XENOPHOBIE ET AU NATIONALISME ! (N°255 du 03 juin 2019)

Éditorial
Un simple accrochage entre une « moto-taxi » et un véhicule de transport en commun « Massa » s’est transformé en guerre entre deux communautés, Dioulà et Baoulé. Cela s’est passé le 15 et le 16 mai à Béoumi dans la région de Bouaké. Officiellement, il y a eu 11 morts, une centaine de blessés et de nombreux (...)


ZONE INDUDTRIELLE DE YOPOUGON : DÉMOLITION DES RESTAURANTS DE FORTUNE. IL FAUT EXIGER DES CANTINES SUBVENTIONNÉES DANS LES USINES ! (N°255 du 03 juin 2019)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAIILEURS
Les petits apatams autour des différentes entreprises qui servaient de restaurants aux travailleurs de la zone industrielle de Yopougon ont été tous rasés. À la place il y aura, parait-il, du gazon et des fleurs. Ces femmes qui faisaient à manger dans ces endroits, ce sont pour la plupart nos mères, (...)


LES ENSEIGNANTS N’ONT PAS REUSSI À IMPOSER LEURS REVENDICATIONS MAIS CE N’EST QUE PARTIE REMISE (N°255 du 03 juin 2019)

LEUR SOCIÉTÉ
Des syndicats de l’enseignement public ont relancé la grève dans le secteur de l’éducation-formation publique à la mi-mai. Mais cette fois-ci la mobilisation n’a pas été au rendez-vous. Après une semaine, le mouvement a été suspendu. C’est déjà la fin de l’année, les classes intermédiaires dans les lycées (...)


LE NOUVEAU CODE DE LA FAMILLE : UN RAVALLEMENT DE FAÇADE QUI NE CHANGERA PAS GRAND-CHOSE À LA CONDITION DE LA FEMME DANS LA SOCIÉTÉ ! (N°255 du 03 juin 2019)

LEUR SOCIÉTÉ
En Côte d’Ivoire, le « code de la famille » a été modifié sur quelques articles de droit pour, selon le gouvernement, promouvoir l’égalité de droit entre l’homme et la femme. Mais le simple fait de parler d’égalité de droits fait déjà grincer des dents dans certains milieux réactionnaires comme ceux des (...)


20 À LA SOUPE ! (N°255 du 03 juin 2019)

LEUR SOCIÉTÉ
À l’approche de l’élection présidentielle de 2020, les candidats à la mangeoire, petits et grands, ont déjà senti la bonne odeur de la soupe. Ainsi, par exemple, Ahipaud Martial, le tout premier Secrétaire Général de la Fesci dans les années 1990, qui se disait jadis « communiste », est allé frapper à la (...)


ATTECOUBÉ : LES POPULATIONS SE RÉVOLTENT CONTRE L’INSECURITÉ (N°255 du 03 juin 2019)

LEUR SOCIÉTÉ
Le 20 mai dernier, des habitants d’Attécoubé, un quartier populaire de la ville d’Abidjan, ont fait une marche pour protester contre la recrudescence des attaques des « microbes ». Rassemblés devant la Mairie, brandissant des pancartes, hommes, femmes et jeunes ont battu le pavé pour exprimer leur (...)


QUE DEVIENNENT LES 18 000 TONNES DE RIZ AVARIÉS ? (N°255 du 03 juin 2019)

LEUR SOCIÉTÉ
18 milles tonnes de riz impropre à la consommation ont été déchargées au port d’Abidjan au mois d’avril. Ce riz était avarié et reconnu comme tel mais cela n’a pas empêché qu’il soit quand même entreposé au port. S’il a été déchargé du bateau, c’est qu’il devait être écoulé sur le marché pour la consommation. (...)


LE TRAFIC ILLICITE DE MARCHANDISES FAIT PARTIE INTEGRANTE DU SYSTEME CAPITALISTE (N°255 du 03 juin 2019)

LEUR SOCIÉTÉ
Au Gabon, des trafiquants ont réussi à faire disparaître tout récemment 350 conteneurs remplis de bois précieux interdits au commerce, sans laisser de trace, parait-il. C’est que ces trafiquants ont nécessairement été aidés par quelques hauts dignitaires de l’Etat qui ont palpé leur part du butin. En (...)


LEUR PRÉTENDUE LUTTE CONTRE LA CHERTÉ DE LA VIE C’EST DE LA TROMPERIE (N°255 du 03 juin 2019)

LEUR SOCIÉTÉ
Le gouvernement vient d’annoncer une fois de plus qu’il va prendre des mesures contre la vie chère par le plafonnement des prix des produits de première nécessité. Il n’a donné aucun détail concret sur cette soi-disant mesure. Ce n’est pas la première fois qu’on a droit à ce genre d’annonces. Il y a eu (...)


LE GOUVERNEMENT AUGMENTE LES TAXES À L’ABATTOIR DE PORT-BOUËT (N°255 du 03 juin 2019)

LEUR SOCIÉTÉ
Les bouchers de l’abattoir de Port-Bouët, le plus important de la commune d’Abidjan, sont en grève depuis le 22 mai. Cela a entrainé une pénurie de viande sur les marchés d’Abidjan. Le mouvement a commencé quand le district a décidé d’appliquer de nouveaux tarifs à l’abattage du bétail. Selon le (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2019 RSSN°255 du 03 juin 2019   ?