UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2019 > 540 Numéro 460 du 01 novembre 2019 > 540 Numéro 460 du 01 novembre 2019

540 Numéro 460 du 01 novembre 2019

Articles de cette rubrique


ÉDITORIAL

AU-DELÀ DE L’INCURIE DE L’ÉTAT EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LES INONDATIONS, C’EST TOUT LE SYSTÈME CAPITALISTE QUI EST EN CAUSE (540 Numéro 460 du 01 novembre 2019)

CÔTE D’IVOIRE
Grand Bassam, Alépé, Dimbokro, Ayamé, la liste ne cesse de s’allonger au fil des journées pluvieuses. Des villages et des quartiers entiers sont inondés. Si jusqu’à présent on dénombre peu de victimes, les dégâts matériels sont considérables. Des milliers de personnes sont déplacées en attendant la baisse (...)


PLUIES DILUVENNES : UNE SITUATION TRAGIQUE POUR LES PAUVRES (540 Numéro 460 du 01 novembre 2019)

CÔTE D’IVOIRE
Les fortes pluies qui se sont abattues sur la ville d’Abidjan et ses environs ont occasionné des dégâts matériels et des pertes en vies humaines. À Yopougon dans le quartier de Gesco, une partie du mur de Manutention Africaine s’est effondrée sur trois personnes pendant qu’il pleuvait. Il y a eu un (...)


DANS LEUR COURSE POUR LE POUVOIR, LES POLITICIENS EN COMPTÉTITION N’HÉSITERONT PAS À DIVISER LES TRAVAILLEURS (540 Numéro 460 du 01 novembre 2019)

CÔTE D’IVOIRE
Nous assistons depuis quelques mois à des regroupements de partis politiques ou de personnalités autour de deux pôles : celui du RHDP de Ouattara et celui du PDCI de Bédié. Les bisbilles et les micmacs entre prédateurs ne font que commencer même si les noms des candidats ne sont pas encore (...)


DEUX MILLIONS D’ENFANTS MEURENT CHAQUE ANNÉE À CAUSE DE MALADIES LIÉES À LA QUALITÉ DE L’EAU (540 Numéro 460 du 01 novembre 2019)

CÔTE D’IVOIRE
Lors du lancement de la 4ème édition de la « semaine nationale de l’eau en Côte d’Ivoire » (SNE-CI), la représentante de l’Unicef a dévoilé que 30 enfants mouraient par jour en Côte d’Ivoire de diarrhée et autres maladies liées à la qualité de l’eau. Et qu’à travers le monde, ce sont 2 millions d’enfants qui (...)


FERMETURE SANS ALTERNATIVE EFFICACE DU CHU DE YOPOUGON (540 Numéro 460 du 01 novembre 2019)

CÔTE D’IVOIRE
Le 17 octobre, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique a annoncé officiellement la fermeture du Chu de Yopougon à compter du 1er novembre pour une durée de trois ans afin d’y effectuer des travaux de réhabilitation. Au plus tard le 1er novembre, tous les services seront donc fermés à (...)


MANIFESTATIONS CONTRE LA MINUSMA ET BARKHANE (540 Numéro 460 du 01 novembre 2019)

MALI
Le 9 octobre dernier, deux camps militaires (Mondoro et Boulkessy) situés près de la frontière avec le Burkina Faso, ont été les cibles d’une attaque armée des djihadistes. Il y aurait eu au moins 30 morts et une « soixantaine de disparus ». Selon certains médias locaux, une vingtaine de véhicules, dont (...)


MÉCONTENTEMENT PARMI LES SOLDATS ET RUMEUR DE COUP D’ÉTAT (540 Numéro 460 du 01 novembre 2019)

MALI
Suite aux récentes attaques djihadistes à Mondoro et à Boulkessi qui ont fait de nombreuses victimes parmi les soldats maliens, de nombreux parents et enfants se sont rassemblés devant les casernes de Djicoroni-Para et de Kati (le premier est situé dans le quartier Ouest de Bamako tandis que le (...)


OPÉRATION DIVERSION ! (540 Numéro 460 du 01 novembre 2019)

MALI
Afin de redorer son image auprès d’une partie de plus en plus importante de la population malienne qui le considère comme celui qui confond allègrement les caisses de l’État avec sa propriété, le président Malien a lancé l’ « opération mains propres ». C’est parait-il pour lutter contre la corruption. Il a (...)


LA DÉCRISPATION À LA SAUCE MACKY SALL (540 Numéro 460 du 01 novembre 2019)

SÉNÉGAL
L’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall, a été libéré le 29 septembre dernier après avoir passé 936 jours derrière les barreaux. Il a été condamné à cinq ans de prison en 2017 pour « escroquerie sur les deniers publics » alors qu’il exerçait son mandat de maire de la capitale. Ce n’est un secret pour (...)


LE GOUVERNEMENT REFUSE D’INDEMNISER LES VICTIMES DU RÉGIME DE HABRE (540 Numéro 460 du 01 novembre 2019)

TCHAD
Dans un communiqué publié le 23 octobre dernier à Nairobi au Kenya, quatre organisations de défense des droits humains ont dénoncé le fait que le gouvernement tchadien n’a toujours pas exécuté la décision de justice de 2015, ordonnant réparation à plus de 7.000 victimes de crimes graves commis durant le (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2019 RSS540 Numéro 460 du 01 novembre 2019   ?