UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2020 > Numéro 465 du 25 avril 2020 > Numéro 465 du 25 avril 2020

Numéro 465 du 25 avril 2020

Articles de cette rubrique


UN SYSTÈME QU’IL FAUT RENVERSER CAR IL CONDUIT L’HUMANITÉ VERS LA CATASTROPHE (Numéro 465 du 25 avril 2020)

ÉDITORIAL
En Afrique comme ailleurs, les conséquences de la crise économique consécutive à la pandémie du corona virus sont catastrophiques pour la majorité des populations pauvres. Le chômage s’est aggravé brutalement, jetant des millions de travailleurs dans la misère, y compris dans les pays riches. Dans les (...)


LUTTE CONTRE LE CORONA VIRUS ET BUSINESS FONT BON MÉNAGE (Numéro 465 du 25 avril 2020)

SÉNÉGAL
Le 23 mars dernier le président sénégalais Macky Sall annonçait à la télévision la création d’un « fonds de riposte » de 1 000 milliards de francs CFA (environ 1,5 milliard d’euros) alimenté par l’État, et « toutes les bonnes volontés ». Sur cette enveloppe, 69 milliards de francs CFA (environ 105 millions (...)


HISSÈNE HABRÉ PEUT DIRE MERCI AU CORONA VIRUS … ET À MACKY SALL (Numéro 465 du 25 avril 2020)

SÉNÉGAL TCHAD
Le 6 avril dernier, Hissène Habré, ancien dictateur tchadien qui purge actuellement une peine de prison à Dakar, a bénéficié de la clémence du président sénégalais Macky Sall. Celui-ci a « suspendu » sa peine de prison et l’a remplacée par une simple mise en « résidence surveillée ». Du coup, Habré est (...)


QUAND LE POUVOIR FAIT SEMBLANT DE S’ÉMOUVOIR SUR LE SORT DES PLUS PAUVRES (Numéro 465 du 25 avril 2020)

MALI
Suite à la pandémie du corona virus, le président malien a annoncé à la télévision un certain nombre de mesures sociales à destination des familles maliennes en détresse. Sur les 500 milliards de francs Cfa que l’État va injecter pour « financer des mesures sociales », 100 milliards seront dépensés, (...)


LES PRÉTENDUS SACRIFICES DU PRÉSIDENT ET DE SES MINISTRES (Numéro 465 du 25 avril 2020)

MALI
Le 10 avril dernier le président malien a annoncé que par esprit de « solidarité » avec le peuple malien qui souffre en cette période difficile, il renonçait à trois mois de son salaire. Il a par ailleurs décidé que son Premier ministre touchera deux mois de salaire en moins tandis que ses ministres (...)


LUTTE CONTRE LE COVID-19 : CEUX QUI EN PROFITENT ET CEUX QUI TRINQUENT (Numéro 465 du 25 avril 2020)

CÔTE D’IVOIRE
Devant la menace de la contagion par le Coronavirus, le Président Ouattara a déclaré que « tous les ivoiriens sont égaux en soin et en santé » et qu’il y a une « union nationale ». Et à son 1er Ministre Gon Coulibaly d’ajouter : « nous tenons le bon bout, avec des plans cohérents et une détermination à (...)


SIVOP : IL N’Y A PAS PLUS AVEUGLE QUE CELUI QUI REFUSE DE VOIR (Numéro 465 du 25 avril 2020)

CÔTE D’IVOIRE
Le ministre du Commerce a fait récemment une visite à Sivop, (Société ivoirienne de parfumerie) située dans la zone industrielle de Yopougon. Cette entreprise est en pointe dans la fabrication des gels hydro-alcooliques, produit très demandé en cette période de lutte contre la propagation du corona (...)


DARLING : CE N’EST PAS AUX TRAVAILLEURS DE FAIRE LES FRAIS DU CORONAVIRUS ! (Numéro 465 du 25 avril 2020)

CÔTE D’IVOIRE
Darling est une entreprise qui fabrique des mèches de cheveux artificiels situé dans la zone industrielle de Yopougon. Elle emploie plusieurs centaines de salariés. Plusieurs d’entre eux ont été renvoyés jusqu’à nouvel ordre après la reprise du 20 avril dernier. La direction a sélectionné ceux qui (...)


ABOBO SAGBÉ : PÉNURIE D’EAU INACCEPTABLE (Numéro 465 du 25 avril 2020)

ÉCHOS DE QUARTIERS
En pleine épidémie de coronavirus, le quartier Abobo Sagbé subit une pénurie d’eau potable. Alors que les autorités de ce pays recommandent fortement le lavage régulier des mains, le respect des mesures d’hygiène, ils laissent tout un quartier sans eau courante. Les habitants de ce quartier vivent ce (...)


INSÉCURITÉ GRANDISSANTE EN PLEIN COUVRE-FEU (Numéro 465 du 25 avril 2020)

CÔTE D’IVOIRE
Le niveau d’insécurité a bondi dans les quartiers populaires depuis l’instauration du couvre-feu de 21h à 5h du matin, depuis environ un mois. Pour ne pas se faire surprendre, les gens s’empressent de rentrer chez eux. C’est le moment que choisissent les agresseurs pour opérer. Ils agressent les (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2020 RSSNuméro 465 du 25 avril 2020   ?