UATCI
Accueil du site > Le journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire > Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2020 > N°268 du 31 octobre 2020 > N°268 du 31 octobre 2020

N°268 du 31 octobre 2020

Articles de cette rubrique


ILS SONT TOUS DANS LE CAMP DES EXPLOITEURS ! (N°268 du 31 octobre 2020)

ÉDITORIAL
Du fait du désistement de ses principaux adversaires, la réélection de Ouattara ne sera une surprise pour personne, même si dans de nombreux endroits les bureaux de votes sont restés fermés à cause des incidents provoqués par les partisans du boycott. Il y a eu des affrontements parfois violents avec (...)


AUX TRAVAILLEUSES ET AUX TRAVAILLEURS DE TOUTES LES NATIONALITÉS ET DE TOUTES LES ETHNIES (N°268 du 31 octobre 2020)

Que vous soyez en activité, au chômage ou à la retraite, nous nous adressons particulièrement à vous en cette période de campagne électorale où les politiciens de tout bord veulent nous diviser pour parvenir au pouvoir ou pour le conserver. L’élection présidentielle n’a pas encore eu lieu mais elle a (...)


LES EMPLOYÉS DE CÔTE D’IVOIRE LOGISTIQUE FONT RECULER LEUR DIRECTION (N°268 du 31 octobre 2020)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
Côte d’Ivoire Logistique est l’entreprise qui se charge de l’immatriculation des véhicules dans le pays. Elle est basée dans la zone industrielle de Vridi. Les travailleurs de cette entreprise ont fait grève le 6 Octobre dernier pour réclamer le paiement de deux mois de salaire non payés ainsi que le (...)


CDCI : LES TRAVAILLEURS EN GRÈVE POUR DIRE NON AUX LICENCIEMENTS (N°268 du 31 octobre 2020)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
La CDCI est une entreprise de distribution qui possède une chaine de supermarchés sur le territoire ivoirien. Ses employés ont observé une semaine de grève qui a démarré le 16 octobre dernier. Ils réclament entre autres l’annulation pure et simple de la procédure de licenciement en cours à l’encontre de (...)


ECOBANK : LES EMPLOYÉS EN LUTTE POUR PRÉSERVER LEURS ACQUIS (N°268 du 31 octobre 2020)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
Les employés d’Ecobank Cote d’ivoire ont observé récemment une grève de trois jours pour préserver leurs acquis. Sous prétexte de rechercher la compétitivité, la direction a décidé de réduire de 50% certaines primes liées à l’électricité, l’eau, le carburant, le téléphone et le lait. Elle a aussi gelé les (...)


MEDLOG CÔTE D’IVOIRE : NON À LA RÉPRESSION CONTRE LES GRÉVISTES ! (N°268 du 31 octobre 2020)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
Medlog Côte d’Ivoire est une filiale de la multinationale MSC spécialisée dans le transport maritime, basée au port autonome d’Abidjan. Les employés de cette entreprise, chauffeurs de camions, mécaniciens, techniciens et autres, sont en grève illimitée depuis le jeudi 8 octobre 2020. Ils réclament (...)


LA BATAILLE ENTRE LES CLANS POLITIQUES ET LES ENJEUX POUR LA BOURGEOISIE (N°268 du 31 octobre 2020)

LEUR SOCIÉTÉ
Tous les cinq ans, une élection présidentielle est organisée pour faire croire à la population que c’est elle qui choisit librement et démocratiquement ses représentants. Mais ce n’est qu’une parodie qui se termine parfois par un coup d’État. Évidemment, il y a un enjeu pour les clans en compétition car (...)


ALLIANCES POLITIQUES ET CALCULS ÉLECTORAUX DEPUIS LE MULTIPARTISME (N°268 du 31 octobre 2020)

LEUR SOCIÉTÉ
La Côte d’Ivoire, comme la plupart des pays d’Afrique noire francophone, est restée un pays de parti unique depuis son indépendance jusqu’à 1990. Cette année-là, François Mitterrand, alors président de la France, convoque les dirigeants des anciennes colonies françaises d’Afrique à une conférence en (...)


ABIDJAN À LA VEILLE DES ÉLECTIONS : LES HABITANTS FONT DES PROVISIONS POUR SE BARRICADER (N°268 du 31 octobre 2020)

LEUR SOCIÉTÉ
À l’approche des élections, une psychose s’est emparée de la capitale économique, d’autant plus que des affrontements ont déjà fait des dizaines de morts dans différentes villes de l’intérieur. Les gens craignent de revivre les événements de 2010-2011. Du coup, des milliers de personnes ont fui la ville (...)


UNE GALÈRE QUI MÉRITE UN COUP DE COLÈRE ! (N°268 du 31 octobre 2020)

LEUR SOCIÉTÉ
Une lycéenne nous raconte la galère quotidienne qu’elle vit à l’école. De nombreux écoliers s’y reconnaitront car la plupart des écoles publiques sont dans le même état de délabrement même si le pouvoir en place prétend qu’il a fait bien plus pour l’école que ses prédécesseurs. Mais les réalités sont là, les (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2020 RSSN°268 du 31 octobre 2020   ?