UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2021 > 521.Numéro 479 du 1° novembre 2021 > 521.Numéro 479 du 1° novembre 2021

521.Numéro 479 du 1° novembre 2021

Articles de cette rubrique


MALI : FACE À LA VIE CHÈRE, AUX ABUS PATRONAUX ET AU MÉPRIS DE L’ÉTAT, DES TRAVAILLEURS RELÈVENT LA TÊTE (521.Numéro 479 du 1° novembre 2021 )

ÉDITORIAL
Avec le soutien de leur syndicat, les employés de banque ont fait une grève de 72 heures à compter du 27 octobre 2021. De nombreux établissements financiers ont été touchés, les grévistes ont mis sur pieds des piquets de grève pour faire respecter leurs mots d’ordre. Ils réclament entre autres, des (...)


LES ENSEIGNANTS RÉCLAMENT CE QUI A ÉTÉ PROMIS PAR LE PRÉCÉDENT GOUVERNEMENT (521.Numéro 479 du 1° novembre 2021 )

MALI
À l’occasion de la rentrée scolaire fixée au 1er novembre 2021, certains syndicats d’enseignants ont déjà annoncé un préavis de grève pour forcer le gouvernement du colonel Assimi Goïta à honorer les promesses du précédant gouvernement à l’issue d’un mouvement de grève et d’âpres négociations. Sauf qu’entre (...)


CONCOURS DE DÉMAGOGIE SUR FOND DE RIVALITÉS POUR LE POUVOIR (521.Numéro 479 du 1° novembre 2021 )

MALI
Partisans et opposants du pouvoir du colonel putschiste Assimi Goïta mobilisent leurs troupes pour soutenir ou critiquer le régime de transition. Chacun annonce des meetings et des rassemblements dans la capitale dans les prochains jours. Le 23 octobre dernier, une organisation de femmes (...)


AU PROCÈS DE l’ASSASSINAT DE THOMAS SANKARA, LES DONNEURS D’ORDRE RESTERONT IMPUNIS (521.Numéro 479 du 1° novembre 2021 )

BURKINA FASO
Le 15 octobre 1987, Thomas Sankara et 12 de ses compagnons ont été tués par un commando agissant pour le compte de Blaise Compaoré. Celui-ci prendra ensuite le pouvoir à Ouagadougou et le conservera durant 27 années par la terreur avec le soutien de l’impérialisme français et de son principal valet (...)


MORTS CADEAUX ! (521.Numéro 479 du 1° novembre 2021 )

CÔTE D’IVOIRE
Dans leur course à la mangeoire, bien de politiciens de ce pays ont entrainé plusieurs fois des pauvres gens dans la barbarie ethniste et xénophobe. Ils ont utilisé des milices armées pour tuer. Et voilà, comme si de rien n’était, ces mêmes dirigeants s’entendent maintenant comme des larrons en foire. (...)


CACHEZ-MOI CES ENFANTS DE LA MISÈRE ! (521.Numéro 479 du 1° novembre 2021 )

CÔTE D’IVOIRE
Dominique Ouattara est la « marraine » d’une association qui prétend lutter pour avoir « zéro enfant dans la rue ». Ces riches sont vraiment hypocrites ! Si le nombre d’enfants qui se débrouillent dans les rues d’Abidjan pour gagner quatre sous ne cessent d’augmenter de jour en jour, c’est précisément à (...)


« AUX PORTES DU PARADIS » : ON EST OÙ LÀ ? (521.Numéro 479 du 1° novembre 2021 )

CÔTE D’IVOIRE
Ces jours-ci, les médias sur les réseaux sociaux ont fait état de ce que la Banque Mondiale avait dit dans un de ses rapports qui date de quelques années. Ce rapport disait que la Côte d’Ivoire était « aux portes du paradis ». La Côte d’Ivoire pour les capitalistes, c’est certainement un eldorado. De (...)


INCENDIES D’USINES EN CASCADE (521.Numéro 479 du 1° novembre 2021 )

CÔTE D’IVOIRE
Très tôt le jeudi 21 octobre, un incendie a ravagé l’entrepôt de stockage de chocolat et poudre de cacao de l’entreprise CI COA située dans la zone industrielle de Yopougon. L’incendie était si violent que malgré l’intervention des sapeurs-pompiers, l’entrepôt a totalement brûlé. Le lendemain, c’est au (...)


LA RÉUSSITE DE DEUX JEUNES AU MILIEU D’UN OCÉAN DE MISÈRE (521.Numéro 479 du 1° novembre 2021 )

MADAGASCAR
Pendant que les écoles publiques et les universités du pays sont laissées dans une situation catastrophique par les autorités, ces dernières ainsi que certains journalistes font croire aux étudiants, que ceux-ci peuvent s’en sortir en devenant patrons. Ils font beaucoup de publicité autour d’une (...)


LA RESTITUTION DE QUELQUES OBJETS D’ART NE DOIT PAS FAIRE OUBLIER LE PILLAGE COLONIAL (521.Numéro 479 du 1° novembre 2021 )

BÉNIN
Les chefs d’État de France et du Bénin, Macron et Talon, ont annoncé qu’ils vont se rencontrer à l’Élysée le 9 novembre prochain pour la signature de l’acte de transfert de 26 œuvres de l’ancien royaume du Dahomey. Ces œuvres ne sont qu’une infime partie de ce qui a été pillé au Dahomey (actuel Bénin). Le (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2021 RSS521.Numéro 479 du 1° novembre 2021   ?