UATCI
Accueil du site > Journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2022 > Numéros de l’année 2022

Numéros de l’année 2022

Articles de cette rubrique


40. ARAHABA NAHATRATRA NY TAONA VAOVAO

MADAGASCAR (Numéro 481 du 01 janvier 2022)

40 (Nous vous félicitons d’être toujours en vie en cette nouvelle année) En cette période de crise et de pandémie de covid 19, les attaques de la bourgeoisie contre les travailleurs et les classes pauvres ne font que s’aggraver de jour en jour. Quand ce ne sont pas les dirigeants civils et (...)


LA DÉMAGOGIE NATIONALISTE DES PUTSCHISTES NE DOIT PAS CACHER LEUR VÉRITABLE NATURE DICTATORIALE (Numéro 485 du 15 mai 2022)

ÉDITORIAL
Les colonels putschistes au pouvoir à Bamako depuis le renversement du président Ibrahim Boubakar Keïta, continuent d’entretenir une certaine démagogie nationaliste anti française, anti Cédéao, notamment depuis l’embargo décidé le 9 janvier 2022 par les dirigeants de la Cédéao avec l’appui du président (...)


FACE À LA MENACE D’UNE NOUVELLE VAGUE D’ÉMEUTES DE LA FAIM, LES DIRIGEANTS AU POUVOIR MULTIPLIENT MENSONGES ET DÉMAGOGIES (Numéro 484 du 17 avril 2022)

ÉDITORIAL
En Côte d’Ivoire, comme dans de nombreux pays africains, la peur d’une nouvelle vague d’émeutes de la faim, 14 ans après celle de 2008, hante les dirigeants au pouvoir car cela risque de les emporter, sinon de les mettre en grande difficulté. Certes, à quelques rares exceptions, ce ne sont pas les (...)


FACE À LA NOUVELLE FLAMBÉE DES PRIX, LES TRAVAILLEURS DOIVENT SE MOBILISER POUR DÉFENDRE LEURS INTÉRÊTS DE CLASSE (Numéro 483 du 20 mars 2022)

ÉDITORIAL
Les populations des pays pauvres, notamment sur le continent africain, sont menacées par une nouvelle flambée des prix consécutive à la guerre entre la Russie de Poutine et l’Ukraine. Cette guerre a des conséquences sur l’approvisionnement de nombreux pays en blé, gaz et pétrole entre autres, mais (...)


MALI : L’EMBARGO AFFAME LES POPULATIONS PAUVRES ET PERMET AUX GALONNÉS DE BAMAKO DE SE DÉGUISER EN LIBÉRATEURS (Numéro 482 du 01 fevrier 2022)

ÉDITORIAL
Les conséquences de l’embargo qui frappe le Mali depuis le 9 janvier dernier sont catastrophiques pour la grande partie de la population. Comme il fallait s’y attendre, la flambée des prix qui a démarré bien avant l’embargo, s’est amplifiée. Même la viande de bœuf dont le Mali est pourtant un important (...)


MALI : NON AUX SANCTIONS QUI FRAPPENT LA POPULATION.TROUPES FRANÇAISES HORS D’AFRIQUE ! ION ! (Numéro 481 du 01 janvier 2022)

ÉDITORIAL
Le 14 janvier, des milliers de personnes ont manifesté dans différentes villes du Mali à l’appel d’Assimi Goïta, actuel dirigeant de la junte au pouvoir. Elles ont massivement protesté contre les sanctions que les chefs d’État de la CEDEAO (Communauté Économique des États d’Afrique de l’Ouest) appuyés (...)


L’INSALUBRITÉ DE LA CAPITALE POURRIT LE QUOTIDIEN DES HABITANTS (Numéro 485 du 15 mai 2022)

MALI
La ville de Bamako croule sous des tas d’ordures qui s’accumulent un peu partout dans les quartiers et les communes populaires. Les habitants sont excédés de voir que les caniveaux sont tout le temps bouchés ou inexistants, que des ordures ménagères s’amoncellent dans les quartiers d’habitation, (...)


05.REMANIEMENT MINISTÉRIEL : TOUT SAUF UN MOYEN DE LUTTER CONTRE LA VIE CHÈRE ! (Numéro 484 du 17 avril 2022)

05 CÔTE D’IVOIRE La dernière trouvaille de Ouattara en matière de tromperie c’est de faire croire que le remaniement ministériel qu’il vient de décider et la diminution du nombre de ministres (passant de 41 à une « trentaine ») permettront à l’État d’économiser plus d’argent pour aider les populations à (...)


AVEC LE SUCRE, IL Y EN A QUI SE SUCRENT ! (Numéro 483 du 20 mars 2022)

SÉNEGAL
Durant trois jours, les consommateurs ordinaires ne trouvaient pas de sucre dans le commerce alors qu’il est produit en grande partie localement par un industriel qui bénéficie par ailleurs des largesses de l’État. La raison de cette subite disparition est que le fabriquant local et les gros (...)


ÉLECTIONS MUNICIPALES : UNE CLAQUE CONTRE LE POUVOIR EN PLACE (Numéro 482 du 01 fevrier 2022)

SÉNÉGAL
Macky Sall, à la tête de l’État sénégalais depuis 2012, est à son deuxième mandat présidentiel. Depuis plusieurs mois, il tâte le terrain avant de s’engager pour un troisième mandat quitte à fouler aux pieds la modification de la constitution limitant le nombre de mandat à deux et qu’il a fait voter (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2022   ?