UATCI
Accueil du site > Le journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) > Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023 > Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023

Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023

Articles de cette rubrique


15.000 FRANCS D’AUGMENTATION, UNE AUMÔNE ! (Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023)

EDITORIAL
Les bourgeois et leur gouvernement, dans leur grande largesse, ont fait passer le salaire minimum de 60.000 Fr à 75.000 Fr à compter du mois de janvier 2023. Ce Smig de misère, même augmenté de 15.000 Fr, reste une misère au regard de la cherté de la vie. Cela n’a pas empêché Ouattara de le présenter (...)


BRASSIVOIRE : NON AUX LICENCIEMENTS ! (Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
Les travailleurs de Brassivoire, une filiale de Heineken (multinationale de la bière) basée au Km 24, sont engagés dans un bras de fer avec leur direction. Et pour cause, cette direction a annoncé le licenciement d’une vingtaine de travailleurs en début de l’année 2023 pour un soi-disant motif (...)


MANIFESTATION CONTRE LA HAUSSE DU COÛT DU TRANSPORT (Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
Des jeunes ont manifesté récemment dans la ville de Sikensi, située à 80 km d’Abidjan, contre la hausse subite du coût du transport. En effet, les tarifs pour les taxis ont connu une hausse de 100 F sur chaque trajet, passant de 200 F à 300 F ou de 300 F à 400 F. Concernant la ligne Sikensi-Abidjan, le (...)


NOIX DE CAJOU : EXPLOITATION À DOMICILE (Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
À Yopougon-Gesco, des femmes nettoient à domicile et dans les petits ateliers des noix de cajou déjà décortiquées à l’usine. Elles vont chercher des sacs de noix à un point de distribution dans le quartier. Le travail consiste à débarrasser l’amande de la pellicule qui l’entoure. Pour un sac d’environ 25 (...)


COUPURE D’EAU À YOPOUGON-GESCO : C’EST LA GALÈRE ! (Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
À Yopougon-Gesco aucune goutte d’eau ne tombe du robinet depuis plus d’un mois. Des femmes, des hommes et des enfants parcourent des kilomètres pour aller chercher de l’eau. Ils chargent des bidons de 20 ou 25 litres dans des tricycles, des brouettes ou sur la tête. Le contenu d’un bidon est vendu à (...)


SIEM/EVIOSYS : DÉCORATION, UN ACTE BOURGEOIS POUR MASQUER L’EXPLOITATION DES TRAVAILLEURS ! (Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023)

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS
Le vendredi 16 décembre, c’est le cadre luxueux de Golf Hôtel que les patrons de SIEM/EVIOSYS ont choisi pour tromper les travailleurs de l’exploitation qu’ils subissent en accrochant des médailles à leur cou. Devant un parterre de représentants du pouvoir d’Allassane Ouattara, des bourgeois, des (...)


30.LEUR « BONNE ANNÉE », ILS PEUVENT SE LA GARDER ! (Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023)

LEUR SOCIÉTÉ
Comme tous les ans, la nouvelle année est une occasion pour les bourgeois et leurs hommes politiques d’adresser aux populations pauvres leurs vœux traditionnels pleins d’hypocrisie. Ce sont ceux-là mêmes qui répriment, emprisonnent et licencient les travailleurs à la moindre grève contre les bas (...)


LE « DIALOGUE SOCIAL » : C’EST DU BLAGUER-TUER ! (Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023)

LEUR SOCIÉTÉ
Dans son discours de fin d’année, Alassane Ouattara a remercié « le secteur privé et les partenaires sociaux pour la préservation du dialogue social », qui signifie pour lui « la paix sociale » sans laquelle les riches ne peuvent pas vivre de leur rapine en toute tranquillité. Les « partenaires sociaux (...)


LEUR PRÉTENDUE LUTTE CONTRE LA FAIM ET LA MALNUTRITION EN AFRIQUE (Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023)

LEUR SOCIÉTÉ
Le 8 décembre dernier s’est tenue à Abidjan une réunion pompeusement qualifiée de « de haut niveau » sur la nutrition en Afrique. Ce fut une occasion de plus pour ces messieurs ayant le ventre plein à craquer de se pavaner dans des grands hôtels de luxe. Ils ne se sont pas fait prier pour brasser de (...)


FOOTBALL, SURTOUT UNE AFFAIRE DE GROS SOUS (Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023)

LEUR SOCIÉTÉ
Le rideau est tombé sur la seine de la coupe du monde de football au Qatar. Elle a donné beaucoup d’émotions aux amoureux du ballon rond. Mais pour les capitalistes du béton, de la télécommunication, de l’hôtellerie et de la publicité, ce fut surtout du bisness qui a rapporté énormément d’argent. Le (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2023   ?