UATCI
Accueil du site > Journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs > Numéros de l’année 2022 > Numéro 490 du 20 novemre 2022 > Numéro 490 du 20 novemre 2022

Numéro 490 du 20 novemre 2022

Articles de cette rubrique


ÉDITORIAL

FACE A LA FLAMBÉE DES PRIX, LES TRAVAILLEURS NE PEUVENT COMPTER QUE SUR LEURS LUTTES (Numéro 490 du 20 novemre 2022)

SÉNÉGAL
Selon le classement établi par le cabinet Mercer (une entreprise américaine spécialisée dans ce genre d’étude utilisée par les grands investisseurs en Afrique et ailleurs) Dakar est devenue en 2022 la ville la plus chère de l’Afrique de l’Ouest, devant Abidjan. Le salaire moyen au Sénégal est estimé à un (...)


UN AVERTISSEMENT À TOUS CEUX QUI NE MARCHENT PAS AU PAS (Numéro 490 du 20 novemre 2022)

SÉNÉGAL
Le 9 novembre dernier, à la demande du gouvernement sénégalais, un juge a fait mettre en prison un journaliste (Pape Alé Niang) d’un média en ligne qui a eu l’indélicatesse de porter à la connaissance du public une information non autorisée par le pouvoir. Il a été inculpé de « divulgation d’informations (...)


LES MANIFESTAT IONS CONTRE LA VIE CHÈRE SE MULTIPLIENT (Numéro 490 du 20 novemre 2022)

GHANA
Après une série de manifestations contre la vie chère, notamment à Accra et dont certaines ont été violemment réprimées, le président Nana Akufo-Addo, craignant d’être renversé par le vent de la révolte, a consenti une augmentation du salaire minimum journalier. Il passera de 13,53 cedis (0,91 euro) à 14,88 (...)


LA GRÈVE, C’EST L’ARME DES TRAVAILLEURS POUR DÉFENDRE LEURS INTÉRÊTS ! (Numéro 490 du 20 novemre 2022)

CÔTE D’IVOIRE
La grève déclenchée par les travailleurs de la Zone Industrielle de Yopougon, le 12 octobre, est sans conteste la voie à suivre pour nos futures luttes. Les revendications portaient notamment sur la fin de la journalisation du travail et une augmentation conséquente des salaires. Quelques centaines (...)


ZONE INDUSTRIELLE DE YOPOUGON : LES PATRONS ONT REPRIS LE DESSUS MAIS LE COMBAT N’EST PAS TERMINÉ (Numéro 490 du 20 novemre 2022)

CÔTE D’IVOIRE
La reprise du travail le 17 Octobre, après la grève générale qui a secoué la zone industrielle de Yopougon, a donné l’occasion aux patrons de revenir à la charge en distribuant des sanctions aux travailleurs allant jusqu’au licenciement. Ils espèrent ainsi casser une éventuelle reprise de la grève. (...)


LES TRAVAILLEURS NE DEMANDENT PAS DES MIETTES ! (Numéro 490 du 20 novemre 2022)

CÔTE D’IVOIRE
Le bruit court que les cinq principales centrales syndicales sont en négociation avec le patronat et l’État. Le patronat serait prêt à lâcher une augmentation de l’ordre de 15 000F, autant dire une misère, vu le coût actuel de la vie. Le patronat espère peut-être ainsi calmer les travailleurs. Quant (...)


LES PATRONS AFFICHENT DES CHIFFRES D’AFFAIRES MIROBOLANTS, LES TRAVAILLEURS NE SE LAISSENT PAS FAIRE (Numéro 490 du 20 novemre 2022)

MADAGASCAR
Selon le quotidien proche du pouvoir et du patronat « L’Express de Madagascar » du 20 octobre dernier, le montant des exportations de girofle est passé de 52,5 millions de dollars en 2021 à 224,7 millions de dollars pour les neuf derniers mois, c’est-à-dire du simple au quadruple. En ce qui concerne (...)


UN VENT DE RÉVOLTE VENU D’IRAN (Numéro 490 du 20 novemre 2022)

INTERNATIONAL
(Nous reproduisons ci-dessous l’éditorial du journal Lutte Ouvrière du 09 novembre 2022) Depuis le décès de Mahsa Amini, torturée et assassinée par la police des mœurs de Téhéran parce qu’une mèche de cheveux dépassait de son voile, la jeunesse fait souffler un vent de révolte sur l’Iran. Et avec quel (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2022 RSSNuméro 490 du 20 novemre 2022   ?