UATCI
Accueil du site > Le journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire > Côte d’Ivoire, Numéros de l’année 2014 > Numéro 197 du 1 Février 2014 > Numéro 197 du 1 Février 2014

Numéro 197 du 1 Février 2014

Articles de cette rubrique


ÉDITORIAL

LES EXPLOITEURS ET LES EXPLOITÉS ONT DES INTÉRÊTS DIAMÉTRALEMENT OPPOSÉS ! (Numéro 197 du 1 Février 2014)

Un forum intitulé « ICI 2014 investir en Côte d’Ivoire » s’est tenu à l’hôtel Ivoire, pour attirer les investisseurs du monde entier. Comme les mouches attirées par de la putréfaction, ces gens-là sont attirés par les odeurs des bonnes affaires ! En leur temps, Bédié et son Premier ministre Kablan Duncan, (...)


LA SOCIÉTÉ IDÉALE SELON LE PATRON DES PATRONS IVOIRIENS (Numéro 197 du 1 Février 2014)

Jean Kacou Diagou, le président du patronat ivoirien, a déclaré récemment que « quand l’entreprise gagne c’est la société qui gagne, c’est l’économie qui gagne, c’est le pays qui gagne ». C’est la grande « philosophie » de tout capitaliste qui se respecte : ce qui compte le plus, c’est la quantité de profits (...)


ILS PEUVENT PROFITER EN TOUTE TRANQUILITE DE L’ARGENT DE LEUR RAPINE ! (Numéro 197 du 1 Février 2014)

Les banques Suisses viennent de débloquer 10 milliards de francs appartenant à 4 personnes proches de Gbagbo. On apprend aussi par ailleurs que quelques 35 milliards de francs CFA avaient été déjà débloqués peu avant par ces mêmes banques, en faveur de 79 autres personnes proches de l’ancien pouvoir. Ce (...)


LA DIRECTION DE LA CNPS EST CONTENTE DE SON BILAN. QU’EN EST-IL DES ASSURÉS ? (Numéro 197 du 1 Février 2014)

Le Directeur Général de la CNPS s’est félicité de ce que son institution ait dépassé ses prévisions en matière de recouvrement. Au lieu des 170 milliards attendus, ce sont 182,5 milliards qui ont été engrangés. Si cette entreprise a de quoi se réjouir, ce n’est pas le cas de centaines de milliers de (...)


CACHEZ-MOI CETTE MISÈRE QUE JE NE SAURAIS VOIR ! (Numéro 197 du 1 Février 2014)

La gare de Woro-woro de Cocody Saint Jean a été évacuée et les petits commerçants installés autour de cette gare ont été chassés manu militari par les forces de l’ordre. Des FRCI et des policiers font aussi le guet pour empêcher le stationnement des Woro-woro aux alentours de la Cité Rouge. Le maire de (...)


LA CIE TRAQUE LES BRANCHEMENTS PARALLÈLES, LES POPULATIONS SE RÉVOLTENT ! (Numéro 197 du 1 Février 2014)

Certains quartiers précaires des communes de Cocody et d’Adjamé sont, depuis le début de l’année, la cible de la CIE. Des agents de cette compagnie d’électricité accompagnés d’éléments des FRCI font des descentes musclées dans ces quartiers pour traquer ceux qui pratiquent des branchements électriques (...)


SANS UN COUP DE COLÈRE DES TRAVAILLEURS IL N’Y AURA PAS UNE AUGMENTATION DES SALAIRES (Numéro 197 du 1 Février 2014)

Le gouvernement a annoncé le passage du smig de 36 000F à 60 000f et promis son application au plus tard fin janvier. Les travailleurs qui s’attendaient à la fin de ce mois de janvier à voir l’augmentation sur les salaires sont déçus. Les patrons se sentent tellement en position de force qu’ils ne se (...)


LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

SI2E EST DEVENUE GI2E : MAIS LES CONDITIONS DES TRAVAILLEURS CONTINUENT DE SE DÉGRADER (Numéro 197 du 1 Février 2014)

GI2E est un regroupement de plusieurs petites entreprises de nettoyage et de ramassage d’ordures à Abidjan. Voici le témoignage d’un travailleur : « Nous travaillons auparavant avec SI2E. Les conditions de travail et de vie sont très difficiles parce que notre travail consiste à ramasser des ordures (...)


LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

SICOGI PK 18 : LES TRAVAILLEURS SE MOBILISENT POUR REPRENDRE LA LUTTE (Numéro 197 du 1 Février 2014)

Le chantier de la Sicogi situé à Abobo PK 18 est une promotion immobilière dont la réalisation des travaux est confiée à une entreprise chinoise dénommée COVEC. Voici le témoignage d’un travailleur : « Cette cité est appelée la « Concorde », mais concorde entre qui et qui ? En tout cas, ça ne peut pas être (...)


LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

SETAO MARCORY : LE PATRON A RECULÉ MAIS LES TRAVAILLEURS RESTENT VIGILANTS (Numéro 197 du 1 Février 2014)

La SETAO est l’entreprise qui représente le groupe Bouygues dans le secteur du BTP en Côte d’Ivoire. C’est elle qui construit l’extension du magasin Cap-Sud à Marcory. Pour exécuter les travaux, ou pour mieux exploiter les travailleurs, la SETAO a confié la tâche à une entreprise de sous-traitance du (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2014 RSSNuméro 197 du 1 Février 2014   ?