UATCI

POUSSIÈRES POUR LES UN ET PROFITS POUR LES AUTRES. C’EST RÉVOLTANT !

LEUR SOCIÉTÉ

Une nuée de poussière de ciment s’élève en permanence sur l’autoroute du Nord au niveau de la baie du Banco. Cela depuis des mois, sinon des années. Après chaque passage d’un véhicule s’élève un brouillard blanc dans les airs. Or, entre trente et quarante mille véhicules empruntent chaque jour cette voie. Elle fait souffrir les riverains et aussi les passagers des véhicules sans climatisation. Ce qui est le cas des véhicules de transport en commun urbain qu’empruntent chaque jour les travailleurs.

Il existe pourtant un « Centre ivoirien antipollution » (Siapol), une « Agence nationale de l’environnement » (Ande). Mieux, il y a même un « ministre de l’Environnement », chèrement payé !

Mais il a fallu attendre que paraisse un article dans le journal Fraternité Matin pour que ce ministre daigne lever ses fesses de son bureau, se rende sur les lieux et trouve une solution, ne serait-ce que provisoire, en barrant la bretelle poussiéreuse.

Cette poussière est le fait de deux entreprises de production de béton prêt à l’emploi, Abeille béton et Si béton qui jouxtent cette voix. Le patron de Si béton s’est défendu en prétextant être « certifié 45001 » sur le plan « environnement et sécurité au travail ».

Tous ces gens-là se moquent bien de savoir dans quelles conditions travaillent chaque jour les ouvriers de ces deux entreprises. Autant dire que pour ces travailleurs, le profit des capitalistes a le goût et l’odeur de la poussière qu’ils respirent et qui les tuent à petit feu !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéro de l’année 2021 RSSN°270 16 janvier 2021   ?