UATCI

UNIWAX : TRAVAILLEURS EN LUTTE

CÔTE D’IVOIRE

Uniwax est une entreprise d’impre-sion de pagnes, située dans la zone industrielle de Yopougon. Elle emploie plus de 300 travailleurs. Ceux-ci ont fait grève durant deux jours pour réclamer un salaire minimum de 200.000f (305,4 euros) ainsi qu’une prime de logement de 30.000f (environ 46 euros) afin de rattraper un peu le pouvoir d’achat perdu. Aujourd’hui, le salaire tourne autour de 100.000 F (152,7 euros) prime de transport compris. Avec un tel salaire, après avoir payé le loyer, l’eau et l’électricité, il ne reste presque plus rien. Ce qui fait que la plupart des travailleurs sont contraints de demander des acomptes pour terminer le mois, certains doivent même faire un deuxième petit boulot.

Depuis plusieurs mois, les travailleurs sont en négociation avec leur direction qui a promis de régler la question des bas salaires, mais lorsque l’échéance est arrivée, c’est une augmentation de 2 000 f (3 euros) par mois qui a été accordée, cela a mis le feu aux poudres. Dès que la grève a démarré, la direction a fait venir plusieurs cargos de corps habillés, des huissiers, etc., mais les travailleurs ne se sont pas laissé intimider, ils ont tenu bon. La direction a cédé 3000f (4,58 euros) de plus.

Finalement, c’est le ministre de l’Emploi qui est intervenu pour faire reprendre le travail. Les ouvriers ont certes repris, mais ils n’entendent pas tirer un trait sur leurs revendications. La grève a été utile car sans elle le patron n’aurait pas cédé un centime de plus. Ce n’est donc que partie remise !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2021 RSSNuméro 473 du 21 mars 2021   ?