UATCI

KANI : UNE FILLETTE DISPARAIT APRÈS S’ÊTRE ÉCHAPPÉE D’UN MARIAGE FORCÉ

LEUR SOCIÉTÉ

À Kani, ville située au nord-ouest de la Côte d’Ivoire, une fille de 13 ans en classe de CM2 a disparu après l’annulation (par un centre social) de son mariage traditionnel avec un homme de 60 ans déjà marié à quatre femmes. Aujourd’hui, nombreuses sont les filles qui ne supportent plus ses survivances du passé. Quand elles peuvent s’en échapper, elles n’hésitent pas à le faire. Parfois, livrées à elles-mêmes, après la fuite, elles deviennent des prostituées ou des domestiques.

Ce genre de pratique est encore courant un peu partout en Afrique. Et ça se dit des « États de droit » ! Des États où il est possible à un riche de violer des petites filles, sans doute !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéro de l’année 2021 RSSN°274 du 01 juin 2021   ?