UATCI

À L’APPROCHE DE LA SAISON DES PLUIES, LE GOUVERNEMENT FAIT DE LA PROPAGANDE POUR SE DONNER BONNE CONSCIENCE

LEUR SOCIÉTÉ

Les saisons de pluie riment toujours avec de graves inondations dans la ville d’Abidjan et chaque année vient avec son lot de dégâts et de pertes en vies humaines. De ce fait à l’approche des grandes pluies de juin-juillet, le gouvernement s’adonne à de la propagande

Quelques caniveaux de la ville sont curés, même si dès la première averse, bon nombre d’entre eux vont de nouveau être débordés et saturés par les mêmes déchets qui n’auront même pas été collectés après curage. La magie de la corruption aidant !

Dans une ville surpeuplée comme Abidjan, où les travailleurs perçoivent un salaire de misère, nombre de personnes vivent sur des sites qui sont reconnus comme dangereux en cas de forte pluie : bas-fonds, ravins et flancs de collines. À ces derniers, l’État se contente de faire des affiches et des communiqués pour leur demander de se reloger ailleurs en attendant la fin des pluies. Comme si ces pères et mères de famille avaient le choix et faisaient exprès de risquer leur vie.

Un État même passablement responsable aurait aménagé des sites pour accueillir les familles en détresse, à défaut de pouvoir construire des logements décents pour tous. Mais pour ça, les pauvres ne peuvent pas compter sur le gouvernement, à moins qu’ils s’organisent pour l’y contraindre.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéro de l’année 2021 RSSN°274 du 01 juin 2021   ?