UATCI

AFFRONTEMENTS À FACOBLY : NE PAS LAISSER LA XÉNOPHOBIE ET L’ETHNISME SE PROPAGER !

CÔTE D’IVOIRE

Facobly, localité de l’ouest de la Côte d’Ivoire, a été secouée par des affrontements le lundi 28 et mardi 29 juin. Les magasins et commerces de la communauté guinéenne ont été pillés et saccagés.

Tout est parti d’un drame qui s’est produit le dimanche. Une jeune fille wobé, ethnie de cette région, a été retrouvée morte étranglée. Les soupçons se sont portés aussitôt sur son ami guinéen. C’est ainsi qu’en représailles le lendemain, dès que la nouvelle s’est répandue, les jeunes wobé ont commencé à s’en prendre à la communauté guinéenne.

Dans cette situation de chômage, de misère qui se généralise et touche toutes les populations, on le voit ici, le moindre fait divers peut être exploité par des hommes politiques sans scrupules ou tout simplement par des jeunes sans boussole et sans perspective aucune.

Ce genre de situation est une catastrophe pour toutes les communautés, surtout pour les petites gens qui vivent ensemble dans les quartiers pauvres. C’est dans leurs rangs que se comptent toujours les victimes. Voilà pourquoi les travailleurs conscients que ce genre de barbarie, ethniste ou xénophobe peut arriver partout, à tout instant et sans prévenir, doivent veiller à ne pas laisser se propager en leur sein des propos haineux, que ce soit au travail ou dans les quartiers. Les victimes, ce seront toujours eux les pauvres.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2021 RSSNuméro 476 du 04 juillet 2021   ?