UATCI

LE RAMASSAGE DES ORDURES N’EST PAS PRIORITAIRE POUR LE GOUVERNEMENT

LEUR SOCIÉTÉ

Pendant le mois de juin, la collecte des ordures a de nouveau cessé et les ordures ont commencé à s’entasser en certains endroits de la capitale. L’État doit des mois d’arriérés de factures aux entreprises chargées de la salubrité dans le district d’Abidjan. Ces dernières ont donc arrêté le travail jusqu’à ce que leur situation soit régularisée.

Cela montre bien où se trouve les priorités du gouvernement. Il a assez d’argent pour entretenir un nombre pléthorique de ministres (55) et d’institutions (17) mais pas assez pour payer les factures de nettoyage de la ville d’Abidjan.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéro de l’année 2021 RSSN°275 du 02 juillet 2021   ?