UATCI
Accueil du site > Journal : le pouvoir aux travailleurs > Journal : le pouvoir aux travailleurs

Journal : le pouvoir aux travailleurs

Articles de cette rubrique


10. NON À LA RÉPRESSION DES MANIFESTATIONS DE RUE DE L’OPPOSITION !

Nouvel article (Numéro 409 du 08 Février 2015)

SÉNÉGAL
Depuis l’arrestation de Karim Wade (fils de l’ancien président Abdoulaye Wade) en avril 2013 pour enrichissement illicite et détournement de fonds publics, on assiste à un bras de fer de plus en plus musclé entre le PDS, le parti de l’ancien président, et le pouvoir actuel de Macky Sall. Plusieurs (...)


TCHAD : LA DICTATURE CONTINUE SOUS LA GARDE DE L’IMPÉRIALISME FRANÇAIS (Numéro 474 du 25 avril 2021)

ÉDITORIAL
Après avoir dirigé l’État tchadien sous la terreur durant plus de 30 ans, le dictateur Idriss Déby est mort le 19 avril 2021 lors d’un combat contre une rébellion armée selon la version officielle. Il est arrivé au pouvoir en 1990 par un coup d’État grâce au soutien de l’armée française installée au (...)


ÉDITORIAL

SÉNÉGAL : EXPLOSION DE COLÈRE ET RAS-LE-BOL POPULAIRE ! (Numéro 473 du 21 mars 2021)

Au début de ce mois de mars, le pouvoir de Macky Sall a été secoué par de nombreuses manifestations suite à l’arrestation d’Ousmane Sonkho, principale figure de l’opposition et leader du parti Les Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Éthique et la Fraternité (PASTEF). Cet homme est accusé de viol mais (...)


L’HUMANITÉ A LES MOYENS DE COMBATTRE BIEN DES FLÉAUX MAIS C’EST LE CAPITALISME QUI FAIT OBSTACLE (Numéro 472 du 25 février 2021)

ÉDITORIAL
Une fois de plus, la lutte contre l’actuelle pandémie de Covid montre que le danger ne provient pas seulement du virus lui-même mais surtout de l’organisation capitaliste de la société. Alors même que la recherche scientifique a permis de découvrir assez rapidement des vaccins permettant de combattre (...)


ÉDITORIAL

ICI COMME AILLEURS, LA CLASSE OUVRIÈRE DOIT SE PRÉPARER AU COMBAT POUR SE DÉFENDRE CONTRE LES ATTAQUES PATRONALES ET GOUVERNEMENTALES (Numéro 471 du 17 janvier 2021)

CÔTE D’IVOIRE
L’année 2020 a été une année particulièrement difficile pour la classe ouvrière et plus généralement pour les classes populaires. À la crise économique mondiale du système capitaliste se sont ajoutées les conséquences désastreuses des mesures sanitaires contre la Covid 19. Et puis, il y a eu aussi dans ce (...)


ÉDITORIAL

LES TRAVAILLEURS MONTRENT LEUR FORCE PAR LA GRÈVE (Numéro 470 du 6 décembre 2020)

MALI
À l’appel de l’UNTM (Union nationale des travailleurs du Mali) une grève de 72 heures (du 18 au 20 novembre 2020) a paralysé une grande partie des services publics ainsi que les banques et les assurances du pays. Si le mot d’ordre de grève a été largement suivi dans la fonction publique malgré les (...)


ÉDITORIAL

ILS SONT TOUS DANS LE CAMP DES EXPLOITEURS ! (Numéro 469 du 31 octobre 2020)

CÔTE D’IVOIRE
Du fait du désistement de ses principaux adversaires, la réélection de Ouattara ne sera une surprise pour personne, même si dans de nombreux endroits les bureaux de vote sont restés fermés à cause des incidents provoqués par les partisans du boycott. Il y a eu des affrontements parfois violents avec (...)


ÉDITORIAL

ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2020 : VONT-ILS DE NOUVEAU ENSANGLANTER LE PAYS DANS LEUR BATAILLE POUR LA MANGEOIRE ? (Numéro 468 du 27 septembre 2020)

CÔTE D’IVOIRE
Il reste un peu plus d’un mois avant les élections présidentielles du 31 octobre prochain. Les protagonistes ont commencé à faire monter la tension au sein de la population. Des manifestations ont déjà fait plus de 20 morts à travers le pays. Le pouvoir et son opposition rivalisent pour mobiliser les (...)


ÉDITORIAL

UN POUVOIR À LA RECHERCHE D’UNE BOUÉE DE SAUVETAGE (Numéro 467 du 28 juin 2020)

MALI
Le vent de la contestation sociale secoue fortement le pouvoir du président malien Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). Les manifestations du 5 et du 19 juin ont rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes aux cris de « IBK démission ». Ce sont les fraudes électorales lors des dernières élections (...)


ÉDITORIAL

EXPLOSIONS DE COLÈRE ET RAS-LE-BOL SOCIAL (534 Numéro 466 du 31 mai 2020)

MALI
L’annonce des résultats définitifs des élections législatives le 30 avril dernier a mis le feu aux poudres et déclenché une série d’émeutes et de manifestations dans plusieurs quartiers de la capitale malienne ainsi que dans de nombreuses villes du pays : Kayes, Kati, Sikasso, Ségou, Mopti, Sévaré, (...)


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs   ?